Rechercher sur le site  |  Plan  |  FAQ  |  Contacts  




Vous êtes ici : Accueil > DVD

DVD

 
 
Afficher tout le contenu de type :
Coups de coeur: DVD
  • Les bêtes du sud sauvage
  • Auteur : réalisé par et scénario de Benh Zeitlin
  • Editeur : Boulogne-Billancourt : ARP Sélection
  • Publié : 2013
  • Type de document : Vidéo (DVD)
  • Cote : BEN
Premier long métrage de Benh Zeitlin, Les bêtes du sud sauvage dépeint la vie rude, misérable et sans concession d'une petite fille de 6 ans, Hushpuppy, qui se retrouve confrontée à la violence des éléments qui se déchaînent autour d'elle et à la maladie de son père alcoolique. Elle fait son éducation avec les animaux qui l'entourent et vit dans le monde fantastique et monstrueux des enfants livrés à eux-mêmes. Pourtant, la petite fille profite aussi de moments de bonheur et de grâce au sein de la communauté d'un bayou de Louisiane en résistance contre toutes les formes d'oppression...
Les acteurs, qui ne sont pas des professionnels, livrent ici avec leurs tripes un film surprenant, intense et lumineux. Le réalisateur, né dans le Queens et tombé amoureux de la Louisiane, prend délibérément le parti de ces indigents que rien ne décourage.
Grand prix du jury au Festival de Sundance, Caméra d'Or au Festival de Cannes...
Lise
 
 
Afficher tout le contenu de type :
Coups de coeur: DVD
  • Astro Boy
  • Auteur : David Bowers, réal.
  • Editeur : M6 Vidéo / SND
  • Type de document : Vidéo
  • Cote : A BOW
Pitch :

Le futur ... L'homme a tellement pollué la planète qu'une élite a fondé une ville surélevée dans le ciel. Les hommes y sont servis par les robots. Du robot ménager au robot serveur en passant par le robot nounou. Une fois hors d'usage les robots sont jetés par dessus-bord.

C'est dans cette « merveilleuse » société que vie Toby Tenma. Petit génie tel son père inventeur-créateur des robots.

L'enfant curieux suit ce dernier alors qu'il va présenter le pacificateur au président Stone.

Stone est un ex-militaire obnubilé par l'idée de se faire réélire président. Une seule manière pour lui, frapper fort les personnes de la surface même si ces derniers n'attaquent guère ces derniers temps.

Alors, lorsqu'on lui présente deux énergies illimitées venant des étoiles, entre là bleue qui est tout amour et la rouge qui est destruction, Stone oblige le pacificateur à se nourrir de la rouge.

Or l'expérience dérape et il perd le contrôle du robot. Les scientifiques arrivent à bloquer le robot derrière une vitre renforcée, mais c'est alors qu'ils se rendent compte que Toby est du même coté. Lorsque le robot lâche toute son énergie pour tenter de se libérer, le gamin meurt atomisé.

Le Pacificateur est vite mis hors service par un des scientifiques, et ils ne retrouvent que la casquette de Toby.

Le Dr Tenma entreprend donc de construire un robot à l'image de son fils avec sa mémoire tirée d'un cheveux dans la casquette. Mais le robot est différent de Toby dans un sens et rappelle trop Toby à Tenma qui veut s'en débarrasser.

Entre temps Toby, se rend compte qu'il vole et se fait poursuivre par le président Stone voulant récupérer le cœur d'énergie bénéfique.

Toby est de plus rejeté par son « père », et décide de partir. Mais retrouvé par le président il se prend une rafale d'énergie qui le met K.O.

Et tombe hors de la ville, mettant en rage Stone.

Sur terre, Toby va rencontrer un front de libération des robots qui le nommeront Astro, ainsi que des orphelins sous la tutelle de Orrin. Ce dernier est un ex scientifique qui remet les robots en route mais pour ensuite se servir des plus forts dans un combat d'arène. Et il se rend vite compte qu'Astro n'est pas qu'un simple garçon.

 

Critique :

Si on pouvait espérer une critique de la pollution humaine due au non traitement des déchets électroniques et à la pollution en général, on voit plutôt le film se tourner vers la fable classique « Tout le monde a sa place sur terre ».

La fin paraît donc très Manichéen mais heureusement ne manque pas d'humour.

Il y a de très jolis décors et j'ai été surpris qu'il y ait encore des endroits verdoyants et des humains non mutants sur la Terre dite polluée.

Je ne connais pas bien l'Astro boy de base, mais je pense que la réalisation américaine s'en éloigne malgré la présence de Tezuka Production.

C'est un bon divertissement qui plaira aux petits et grands enfants plus qu'au fan de Tezuka.

On remarquera la présence d'un scientifique avec un bonnet qui symbolise la présence du maître dans son œuvre.

Enfin il est dommage qu'aucune solution ne soit apportée sur plusieurs problèmes. Même si on imagine une évolution des mentalité envers les robots, tel le Dr Tenma acceptant Astro comme fils et donnant un jour férié à son robot homme à tout faire, et lui demande que ce dernier l'appelle Bob désormais. De même, Cora retrouve sa famille mais quid des autres orphelins, Cora étant clairement la leader et surtout qu'Orrin a fait ses valises.

Quid de la pollution aussi ? De plus, la dernière scène est clairement ridicule.

 
 
Afficher tout le contenu de type :
Coups de coeur: DVD
  • La Clé
  • Auteur : réalisé par Ebrahim Forouzesh
  • Editeur : Doriane Films
  • Type de document : Vidéo
  • Cote : FOR

Amir, 4 ans, reste seul avec son petit frère de 6 mois, sa mère est partie faire une course en fermant la porte à clé. L'absence se prolonge.... Amir fait une bêtise, essaie de réparer, mais n'y arrive pas et les mini-catastrophes s'enchaînent. Au milieu du désastre, il s'occupe avec beaucoup de tendresse de son petit frère, il fait ce qu'il peut mais à 4 ans ce n'est pas facile. Les voisines s'en mêlent en donnant des conseils à travers la porte fermée.

Dans ce film plein d'humour et de tendresse, on assiste à un enchaînement de situations burlesques, avec un aperçu de la société iranienne.

Claude D. secteur adulte



Médiathèque municipale, 2 av. Gabriel Péri, 92220 Bagneux.
TDR © 2007 Ville de Bagneux, Mentions légales. Réalisation Décalog